Les trulli de Alberobello

 

Monuments déclarés patrimoine de l'humanité par l’UNESCO

  Alberobello panoramica 
 

Les Trulli sont des constructions coniques en pierre sèche présentes dans toute la Vallée d'Itria; cependant, bien que dans les zones de développement des trulli on découvre des pièces archéologiques de la préhistoire, ou des fondations de cabanes en pierre datant de l'âge du bronze, il n'y a pas de trulli particulièrement anciens. Cela s'explique par le fait que, pour des raisons économiques, plutôt que d'entreprendre la réparation d'un trullo, on préférait le démolir et le reconstruire en réutilisant le même matériel.

   berobello - Coni
 

Le trullo est une maison paysanne typique, où le «cozzaro», celui qui cultivait la terre du propriétaire, pouvait avoir un lit où dormir et garder les outils de travail. Les enfants avaient l'habitude de dormir dans des alcôves creusées comme des niches directement dans les murs et séparées de la pièce principale par des rideaux. Certaines poutres en bois, aujourd'hui encore visibles dans les trulli, n'avaient pas de fonction structurelle, mais servaient plutôt à accrocher la nourriture et les provisions, qui restaient ainsi au-dessus du sol, car souvent celui-ci, en terre battue, était partagé entre les gens et les animaux.

 

Les trulli de Alberobello  

 

On estime que dans les temps anciens les trulli étaient utilisés pour éluder le paiement des impôts sur les maisons. Il existe plusieurs théories à cet égard comme celle qui affirme que les trulli étaient utilisés pour prévenir de l'arrivée d'éventuels contrôles par des signaux de fumée; dans ce cas, on arrachait littéralement le toit pour le reconstruire une fois le danger passé. Une rumeur populaire veut qu'à l'approche de la venue du maître qui demandait le payement des droits de résidence à l'agriculteur, il suffisait d'enlever une seule pierre pour faire tomber l'ensemble du trullo, en le faisant apparaître comme un simple tas de pierre.

fine articolo